SESSION AVRIL 2021 – Intervention de Guy Larmanjat relative au régime indemnitaire des agents

Nous voterons bien évidemment ce rapport même si les effets en sont notoirement insuffisants.

Geste à minima dirons-nous de là à penser qu’il s’agisse d’un geste électoral, nous ne franchirons pas le pas.

Vous nous précisez les augmentations que représente ce nouveau régime.

  • 50€ pour les catégories A
  • 20€ pour les catégories B
  • Et seulement 15€ par mois pour les catégories C qui sont plus que majoritaires, ils représentent 60% de nos collaborateurs.

15€ c’est seulement un repas modeste par mois quand les restaurants rouvriront enfin…

Très peu, trop peu pour nos collaborateurs les plus modestement rémunérés, modestement rémunérés au regard de leur investissement que nous saluons toutes et tous lors de nos interventions, vous l’avez d’ailleurs refait et à juste titre ainsi que Christophe Greffet et Damien Abad ce matin. « Beaucoup d’efforts qui permettent nos bons ratios financiers » disait notre Vice-Président en présentant ce rapport.

La Valorisation du régime indemnitaire a pour objectif, vous le précisez, de renforcer l’attractivité de notre collectivité dont vous nous rappelez qu’un benchmark auprès de 5 départements voisins fait apparaitre un décalage défavorable pour l’Ain.

15 ou 20€ par mois seulement, pour plus de 80% de nos agents, même 50€ pour des cadres par exemple en informatique (dont nous manquons cruellement), nous paraissent bien peu pour nous permettre d’attirer des collaborateurs de qualité des autres départements ou d’autres collectivités !