SESSION DECEMBRE 2018 | INTERVENTION DE CHRISTOPHE GREFFET RELATIVE A L’EGALITE FEMMES-HOMMES

INTERVENTION DE CHRISTOPHE GREFFET

RELATIVE A L’EGALITE FEMMES-HOMMES

La loi portée par Najat Vallaud-Belkacem du 04 août 2018 oblige le Conseil départemental à fournir un rapport sur l’égalité Femmes-Hommes dans notre collectivité. Une obligation légale que vous avez respectée de manière formelle. L’objectif de cette loi permet de faire un état des lieux sur la situation en matière d’égalité femmes-hommes. Faire un état des lieux est un début intelligent pour pouvoir ensuite améliorer la situation avec des outils et pouvoir enfin constater sa progression.

Ce que révèle ce rapport, c’est bien que le département n’a mis en place aucun dispositif pour tendre vers cette égalité si ce n’est l’application légale des règles de toutes collectivités qui depuis longtemps ont un petit temps d’avance sur ces questions.

Les dernières élections départementales ont permis ENFIN de faire rentrer dans notre assemblée départementale autant de femmes que d’hommes : un vrai progrès. Pour autant, vous n’avez pas profité de cet élan pour aller plus loin en intégrant la parité dans les nominations. PIPA, Parc des oiseaux, SEMCODA, Dynacité, SDIS, Ain tourisme, autant de bras armés puissants et visibles au service du département qui ne sont pas dirigés par des femmes. Et pourtant, Monsieur le Président, vous conviendrez avec moi, que dans votre majorité, vos conseillères départementales ne manquent pas de talents.

Par ailleurs, votre rapport ne présente pas votre ambition pour lutter contre les violences faites aux femmes, lutte contre la précarité des femmes,  sur la mixité dans les métiers, sur l’encouragement aux pères à prendre leurs congés paternité, sur l’entrepreneuriat féminin …

Nous pensons que ce sujet mériterait d’être approfondi et que des pistes de travail soit dégagées pour que l’année prochaines nous puissions imaginer une progression vers l’égalité Femmes-Hommes.