Session septembre 2018 – Guy Larmanjat – Question au Préfet sur les laboratoires départementaux d’analyses

QUESTION AU PREFET DE GUY LARMANJAT

RELATIVE AUX LABORATOIRES DEPARTEMENTAUX D’ANALYSES

 

Tout d’abord, Monsieur le Préfet, merci pour ce rapport annuel des services de l’Etat dans notre département et la présentation précise et argumentée que vous venez de nous en faire. Ce moment de bilan est toujours très instructif.

Courant juillet, l’Assemblée des Départements de France (ADF) a fait des propositions pour renforcer la politique de surveillance sanitaire en rappelant le rôle important que joue les Départements dans la veille sanitaire à travers les Laboratoires Départementaux d’Analyses.

Comme vous le savez les Départements font face à de fortes contraintes budgétaires et dans le même temps, ils doivent assurer la maintenance de ce réseau et ses missions de service public.

Ces laboratoires sont effectivement les mieux placés pour pouvoir maintenir et développer un service de proximité de haute qualité auprès des usagers et au service de l’agriculture, de l’économie locale et de l’environnement.

Je souhaite ainsi saluer le travail remarquable du Laboratoire Départemental d’Analyses de l’Ain qui contribue depuis 40 ans à la maitrise de la qualité des produits agroalimentaires et à la préservation de la santé des élevages. Ses prestations aux collectivités, industriels agro-alimentaires, professionnels des métiers de bouche… sont toujours de grande qualité.

Il me parait donc important d’apporter un point de vigilance sur la pérennité du réseau des laboratoires départementaux. Aussi, je souhaite connaître, Monsieur le Préfet, quels engagements l’Etat va prendre pour une politique de veille sanitaire plus volontariste et quels moyens nouveaux pourront être donnés aux Départements pour maintenir et développer ce réseau qui a démontré toute sa pertinence notamment durant les dernières épizooties ?