TRIBUNE – LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT DE L’AIN | SEPT – DEC 2018

Notre Département doit se réinventer

En dépit des contraintes qui pèsent sur les finances publiques et plus encore sur celles du Département, l’exigence de solidarité et l’accueil d’habitants toujours plus nombreux doivent conduire l’Ain à redéfinir un cap.

Investir l’avenir

Le choix de l’investissement utile et concret doit être pleinement assumé. L’Ain a plus que jamais besoin de se doter de collèges et de structures dédiées à la petite enfance, d’étoffer l’accueil en établissement pour personnes âgées, pour les personnes handicapées, de développer ses infrastructures routières et préserver le secours efficient aux personnes.

Cette ambition exige une programmation pluriannuelle et territorialisée des investissements. Un diagnostic lucide et prospectif doit être réalisé en prévision des 700 000 habitants qui nous sont promis à l’horizon 2030.

Répondre au défi environnemental

L’Ain est riche de ses paysages, de ses écosystèmes  et de ses ressources renouvelables à l’image des forêts et du potentiel hydraulique. Le Département doit s’inscrire dans un schéma de transition écologique et énergétique en mobilisant l’ensemble des acteurs et en portant des actions innovantes fortes. Chacun des domaines d’intervention du Département devra intégrer les exigences environnementales de manière exemplaire.

Ces actions devront faire l’objet chaque année d’une évaluation et au besoin être réorientées.

Mutualiser la réflexion et les moyens

Le moment est venu -sans plus tarder- de travailler à une vision partagée du territoire et à la manière dont nous relevons ensemble les enjeux, toutes collectivités confondues.

Il nous faut désormais contracter avec les communes et les intercommunalités de l’Ain par souci d’efficacité. C’est à force de liens consentis et noués que le Département  pourra perdurer en tant que collectivité de projets.

Le moment est loin où l’on espérait beaucoup, voire à peu près tout de l’Etat. La loi NOTRe a entériné le principe d’expérimentation. Le Département doit s’en emparer.

A défaut de se réinventer, le risque est grand de voir notre Département devenir une simple collectivité de gestion. L’Ain doit au contraire pouvoir compter sur un Département fort et ambitieux au service de ses habitants.

 

Christophe GREFFET

Président du groupe « Utiles pour vous, pour l’Ain »