SESSION JUILLET 2017 – Guy Larmanjat – Intervention sur le Groupement Transfrontalier Européen

INTERVENTION DE GUY LARMANJAT RELATIVE

AU GROUPEMENT TRANSFRONTALIER EUROPÉEN

L’intervention sur le GTE commence à partir de 3min45

 

Je souhaite tout d’abord apporter mon soutien plein et entier ainsi que ma solidarité aux bénévoles et aux personnels du Groupement Transfrontalier Européen (GTE) qui ont vu leurs locaux, situés à Annemasse, dévastés par un incendie le 14 juin dernier.

A cette occasion, j’aimerai aussi appuyer la demande de Monsieur Michel Charrat, président du GTE, qui a été adressée au Président afin que le Groupement aujourd’hui logé par le Département, puisse déménager dans les anciens locaux laissés vacants par Pôle Emploi et se situant au rez-de-chaussée du bâtiment de la Cité Simone Veil à Saint-Genis-Pouilly.

Cela permettrait au GTE de bénéficier d’une surface plus importante indispensable pour ses activités.

Une partie de ces locaux appartient à la SEMCODA et l’autre à Pôle Emploi et il serait opportun que le Département puisse trouver une solution d’échange avec les différents interlocuteurs afin de permettre au GTE d’exercer ses activités dans les meilleures conditions possible.

J’ajoute, que si le Groupement avait déjà bénéficié de ces locaux, cela lui aurait permis de déplacer un certain nombre de ses personnels durant les travaux d’Annemasse et aurait de ce fait mis en avant notre département vis-à-vis des nombreux travailleurs frontaliers. La Haute-Savoie apparaissant toujours plus moteur malgré les efforts importants consentis par notre département au profit du GTE, compte tenu de son implantation historique à Annemasse.