TRIBUNE – Une rentrée qui interroge

college-monteceaux


Tribune du groupe

Une rentrée qui interroge

L’ouverture de deux nouveaux collèges à Montceaux et à Belley à l’occasion de la rentrée est inédite dans notre département. Elle concrétise l’ambition mise en oeuvre voilà près de cinq ans d’accueillir et de faire évoluer les élèves dans de bonnes conditions tout au long de leur scolarité.

Nous veillons aussi à maintenir la gratuité des transports scolaires à destination des 42000
élèves concernés. Cette mesure acquise de longue date représente une aide directe aux
familles de l’Ain de 650 euros par élève et par an. Elle ne doit pas être remise en cause par
l’échelon régional désormais en charge du dossier. Nous la défendrons tout
particulièrement.

Avec la même fermeté nous nous opposons à ce que la restauration des collèges soit confiée à des prestataires privés comme la majorité s’attache à le faire. Le « bien manger » des élèves doit prioritairement guider le choix de gestion avant même la question des coûts.

Ce recours à des prestations extérieures intervient alors qu’une cinquantaine d’agents
manquent déjà cruellement au service départemental en matières routière, sociale ou
culturelle. Les grands projets d’infrastructures conduits par le Conseil départemental ne
doivent pas conduire à négliger le quotidien. Il en va de la qualité du service auquel les
usagers ont droit.

Le report annoncé du vote du budget du Département de 600 millions d’euros n’est pas fait pour nous rassurer. Il est même sans précédent. Les acteurs économiques et associatifs comme les communes de l’Ain ont pourtant besoin de connaître le niveau d’engagement du Département à leurs côtés pour bâtir leurs projets. C’est une question de crédibilité et de confiance envers notre Assemblée.

Christophe GREFFET
Président du Groupe « Utiles pour vous, pour l’Ain »