SESSION JUIN 2016 – Mireille Louis – Question au Préfet sur la reconnaissance de la sécheresse 2015 en catastrophe naturelle

IMG_2239

 

INTERVENTION DE MIREILLE LOUIS

RELATIVE A LA RECONNAISSANCE DE LA SÉCHERESSE 2015 EN CATASTROPHE NATURELLE

 

 

L’été dernier, le département de l’Ain a souffert d’une sécheresse sans précédent qui a duré plusieurs mois.

Notre département se trouve bien fragile face à ce type de catastrophes naturelles et nous connaissons tous, les répercussions qu’une sécheresse comme celle-ci peut provoquer. Il y a bien sûr des répercussions économiques notamment dans les exploitations agricoles qui ont été impactées de plein fouet. La sécheresse de 2015 a également eu des répercussions directes sur nos administrés. Dans la Bresse en particulier, de nombreux mouvements de sols ont été remarqués provoquant des dégâts importants dans les foyers. A la fin de cet été, ce sont près  d’une cinquantaine de communes qui ont déposé, auprès de vos services, des demandes de reconnaissance de leurs communes en catastrophe naturelle.

Un an après avoir déposé les dossiers de reconnaissance en catastrophe naturelle, l’Etat n’a toujours pas statué laissant les habitants sinistrés dans l’attente et l’inquiétude.

Aujourd’hui les maires de l’Ain comme ceux de Saint-Genis-sur-Menthon, de Laiz, de Domsure, de Jayat, de Douvres, de Mézériat et bien d’autres, attendent une réponse rapide de l’Etat. Il est crucial après un an de longue attente d’apporter une réponse aux administrés sinistrés pour qu’ils puissent entamer les démarches nécessaires auprès de leurs assurances afin de réparer leur maison.

Cette année encore la France a connu durant le mois de mai d’importantes catastrophes naturelles et notamment de terribles inondations en Ile-de-France. Une fois de plus l’Ain n’a pas été épargné. Ces nouvelles catastrophes en cascade ne vont-elles pas retarder un peu plus le traitement des dossiers des communes de notre département ?