Suppression des subventions à la FRAPNA


Communiqué de presse

logo-RVB-V2

La droite régionale et départementale s’appliquent à vouloir faire disparaitre toutes les associations environnementales critiques vis-à-vis de certains choix politiques.

La majorité de la région a acté une baisse de moitié des subventions à la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) au titre des Conventions Pluriannuelles d’Objectifs (CPO) passant de 771 000€ par an à 389 125€.

Le Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez et ses amis Présidents des Conseils Départementaux dont M. Damien ABAD se sont accordés pour asphyxier de concert des associations dont la FRAPNA et la LPO. Dans le département de l’Ain, le Président propose à sa majorité, de voter en session du 27 juin, l’entière suppression de la subvention à la FRAPNA. La subvention passe donc de 50 000€ à zéro !

L’objectif est simple : tout faire pour limiter le débat démocratique.

C’est donc double peine pour nos territoires, qui sont privés de débats démocratiques et privés d’une volonté politique de préservation de l’environnement.

Ces élus de droite sont donc passés complément à côté des enjeux de la COP 21.

Plus troublant, ces deux associations s’étaient exprimées favorablement pour la création du Parc Naturel Régional de la Dombes alors même que la Région et le Département essaient depuis des mois d’enterrer ce projet.

Damien Abad et Laurent Wauquiez n’aiment les associations que si elles sont à leur service et si elles approuvent toute leur politique, dans le cas contraire elles sont priées de se mettre à la diète ou de disparaitre.

 

Christophe Greffet

Président du groupe « Utiles pour vous, pour l’Ain »

Conseiller départemental de Vonnas